Vous faites une Murder Party
pour la premiere fois

Et vous vous posez des questions de façon tout à fait légitime. Voici quelques petites choses qui peuvent vous aider. Bien sûr, tout ceci n'est qu'indicatif.

Le choix du rôle

En premier lieu, si vous êtes timide, que vous sentez que vous n'oserez pas trop « jouer », que vous ne vous sentez pas très à l'aise avec l'idée de mener de front une enquête, un rôle, un costume etc,... dites-le nous ! Nous pourrons vous conseiller un petit rôle discret ou un rôle de demi PNJ (c'est-à-dire que vous ne serez pas chargé d'enquête mais que vous aurez à tenir un rôle et à distiller des informations que nous vous donnerons, mais vous aurez tout de même une petite quête annexe à mener).
Pour les premières fois, un rôle secondaire (type domestique, témoins, ...) est assez bien pour se familiariser avec le principe de la Murder.

Le costume

Il doit être votre PRIORITÉ : c'est ce qui va vous mettre dans le personnage. Donc soignez-le. Mettez-vous à l'aise. PORTEZ-LE AVANT. Ne venez pas en ne l'ayant jamais mis XD, surtout si c'est une robe à traine ou des talons et que vous n'en portez jamais. Reportez-vous à la section costume pour les détails techniques.

Travailler votre rôle

  1. Nous ne saurons que trop vous le recommander : choisissez un rôle que vous êtes capable d'assumer, pour justement ne pas à avoir à trop le travailler ou que le travail de ce rôle ne soit pas une tâche lourde et pénible. Si vous êtes jeune et beau et encore à la fac, tentez les rôles de Don Juan et/ou jeune héritier oisif (ou pas) dans ses études : vous pourrez vous entraîner sur place et observer les autres.
  2. Faites des recherches sur votre rôle (en général, nous mettons à votre disposition des liens vers des sites, des résumés, etc...) pour comprendre ses implications. Cette partie se corse quand les rôles sont complexes ce qui ne sera, en théorie, pas votre cas.
  3. NE CHANGEZ RIEN à votre rôle. Nous vous laissons de la marge pour le personnaliser mais vous devez respecter les grandes lignes de ce rôle. Si votre caractère est à l'opposé des réactions de votre personnage tant pis ! Votre façon d'agir est un indice en soi pour les autres et les actions que vous faites participent des jalons de l'enquête ! Il faut donc respecter le cadre qui vous est donné. Il est à noter que vous pouvez être amené à faire une action sur demande.
  4. Mettez votre costume et tachez d'être à l'aise. Si vous êtes domestique, tentez de servir le thé sans trembler, de choper les sucres avec une pince à sucre (périlleux), de porter un plateau lourd et le déposer avec grâce et élégance (olympique) chez vous... Essayez également de verser du vin sans en mettre sur la bouteille (super dur). Bref, voyez avec votre rôle ce que vous pouvez faire chez vous ou entre amis.
  5. En dernier lieu, contactez les autres personnages avec qui vous avez des interactions pour vous inventer des anecdotes ou autre. Ce stade sera bien réussit si l'un et l'autre vous connaissez votre personnage par coeur de sorte que vous sachiez d'instinct ce qu'il ferait ou ne ferait pas.

Sur place

En général, l'arrivée se fait le samedi matin et nous vous laissons 2 à 3 heures pour vous costumer et devenir complètement votre personnage. En arrivant, vous vous présentez comme étant votre personnage, vous vous changez et, ça y est, vous n'êtes plus vous. Rappelez-vous que personne ne vous connaît alors laissez-vous aller dans votre rôle et profitez-en !

Comme vous pouvez vous en douter (ou pas), sur place, l'enquête se fait par découverte d'indice que l'on obtient par différent moyens (chantage, vol, meurtre, hasard, ...). Pour être certains que les indices sont les bons (car tout le monde ment dixit G. House), ils se présentent sous formes de cartes ou d'objets qui sont donc échangeables, volables, obtenables par moyens coercitifs, etc...
Il semble cependant assez évident que l'on ne va pas vraiment vous assommer pour vous prendre vos cartes ou autre. Pour plus de, disons sécurité, les interactions sont gérées par des cartes types carte vol, carte agression, carte assommage, etc...
Il vous faut donc théâtraliser l'échange de ces cartes.

Imaginons que Mr X, votre ennemi, parvient à vous surprendre seul et qu'il vous tende une carte agression masquée (vous ne pouvez révéler à personne qui vous a attaqué). Vous récupérez la carte et lui donnez l'indice qu'il veut. N'hésitez pas à vous mettre à hurler dès qu'il a quitté la pièce pour tenter de le faire prendre. Avec de la chance, vous aviez une carte « défense agressive ». Prenez grand soin à bien choisir l'endroit où vous laisserez votre cicatrice (que son valet ou sa femme puisse la voir au coucher et lancer quelques ragots) et dites à qui veut l'entendre que vous avez blessé votre agresseur.
Ceci est un cas lourd mais, dans le cas classique, tachez de converser tout en tendant votre carte et continuez de parler après l'échange : n'oubliez JAMAIS que certaines paroles, certaines actions sont dictées par le scenario et que rien n'empêche deux indices de se contredire ! Il vous faut alors trouver l'élément manquant.

N'oubliez pas non plus que c'est sensé être une vie réelle donc si vous voyez votre mari en train de séduire une jeune inconnue, réagissez en fonction de votre rôle certes, mais réagissez !!!!! Si on tente de vous tuer, hurlez ; si vous découvrez quelqu'un assommé, criez à l'aide ; si on vous apprend la mort d'un proche, tombez dans les pommes, etc...